A Kalaw

Album d’images…

Kalaw, c’est une petite ville du sud de l’État Shan où les touristes ne restent guère. Ils viennent simplement là parce que c’est le point de départ du trek le plus couru de Birmanie: un trek que nous ne ferons pas parce que justement il y a trop de monde et que l’afflux de touristes a très vite modifié les mentalités sur le chemin qui mène au lac Inle, le site le plus visité en Birmanie, avant même Bagan.

Au marché de Kalaw
Au marché de Kalaw. En Birmanie, on mange les pattes de poulet en brochettes.

A Kalaw, nous avons déambulé dans le marché, goûté à des crêpes qui ressemblaient un peu à des msemmens, acheté du miel dans une flasque en verre, mangé dans une gargote populaire où notre voisin de table nous a offert le repas après nous avoir conseillés quant aux plats à goûter.

Au marché de Kalaw, il y a surtout des femmes…
Autour de Kalaw
Autour de Kalaw

A Kalaw, nous avons marché jusqu’au coucher du soleil. 28 kilomètres à travers forêts et campagne, tranquilles, sans croiser le moindre occidental si ce n’est un couple à la sortie d’une grotte sacrée.

Autour de Kalaw
Dans une grotte sacrée
Dans une grotte sacrée

Nous avons traversé quelques villages uniquement desservis par des pistes, assisté à des scènes rurales paisibles et salué des « vénérarbres », des arbres immenses et sages qui offrent une immuable ombre aux créatures éphémères que nous sommes.

A Kalaw, nous nous sommes reposés.
Nous avons le temps. Et c’est si bon de ne rien faire.

Une réflexion sur « A Kalaw »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 9 =